AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Acceptée] Sarys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: [Acceptée] Sarys   Ven 19 Mai - 15:20

Sarys, à sa grande habitude, vagabondait dans bonta à la recherche d'un Archangel à embêter.
Lorsqu'elle passa devant le sanctuaire...
furibonde, elle rentra sur la pointe de pieds, fouillant un peu voir si les Archangels avaient un dossier sur elle.

Elle était là, à nouveau dans cette chapelle, et se rappela ses premiers pas en Amakna,
guidés par les Archangels.

Elle s'aventura de plus en plus,
les murs étaient blanc, grisonnant avec l'âge, mais propre,
ça sentait bon. Un havre de paix.


Elle s'arreta net ! Un bruit !! Un grondement même !!
Serait-ce Vili en Furie après elle ?
Nel qui a raté encore une de ses potions ?

Mais non ! "Quelle sotte ! " se chuchota à elle même.
C'était le bon Efer, ronronnant comme un bébé après son copieux repas.
Sarys le contempla un peu, un sourire au coin des lèvres.
Elle pencha la tête, par curiosité, car Efer ronronnait bizarement.
Et elle pu voir le Chaton Malow qui dormait là, dans la même pièce. Ils étaient si mignons tous les deux.

Elle continua d'avancer dans la légère pénombre, sûrement le fait d'être rentrée
à l'intérieur trop vite avec le soleil bien haut dehors.
Et à nouveau un bruit l'interrompit !
Un sifflement cette fois !

Elle avança discrètement, et put apercevoir dans le baillement d'une porte entrouverte
Chibi-Camu qui se contemplait en coiffant sa chevelure, tout en sifflotant, le sourire jusqu'aux oreilles.
Quel coquet, ce chibi ! Il devait sûrement aller retrouver sa femme, Chloro...

Sarys entendit alors des rires étouffés !
Une voix féminine et une masculine...C'était étrange.
Plus Sarys s'avançait, plus le sanctuaire était vivant !
Là encore la porte était entrouverte, et dans la légère ouverture,
elle aperçut Maximilus et Alicia qui se faisaient des calins et chahutaient ensembles.
Eux aussi étaient très mignon.
Toujours le sourire aux lèvres, Sarys hocha la tête, comme si elle rigolait.

Elle contemplait là ses amis, elle le savait, en cachette. Mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire face à autant
de bonheur.

Elle avança, sans se soucier pourquoi là où les candidats pouvaient s'inscrire, la "Chapelle des Fidèles", était si loin.
Comme une sotte, elle l'avait dépassé depuis bien longtemps : c'était la premiere porte !
Mais elle avançait et avançait...
Elle arriva à proximité d'une fenêtre qui donnait sur la cour intérieure du Sanctuaire.
Elle jeta un oeil discret, pour ne pas se faire repérer, car du bruit venait de dehors.
C'était Vili, qui s'entrainait avec Jam.

Ils étaient rigolos, Vili toujours un peu brusque s'amusait à malmener le Feca'artiste aux quatre dofus'buzay.
Mirabellia, assise non loin de là, rigolait en se moquant de Jam, qui lui tentait de l'impressionner.
Le jardin était particulièrement étrange, un mélange d'arches et de ronces... Vili devait en être la décoratrice...
En s'imaginant cette dernière en train de décorer le jardin, Sarys ne put s'empêcher de rire.
Rire étouffé, car le silence qu'il y a eu d'un coup dans le Sanctuaire la stoppa net.
Laidacil et Rasetsu observaient, eux aussi dans le jardin. Mais ils observaient les belles Pommanges
qui reflétaient la lumière du soleil. D'apparence !
Ils miroitaient tous deux les formes de Tany ! Les vils coquins...

Sarys continua d'avancer, et elle arriva à une seconde fenêtre, de laquelle elle pouvait observer Pogos en train de bouder
seul dans son coin, ce dernier souffrant de son célibat.
Elle était prête à avancer lorsqu'elle entendit des bruits de pas, et des voix féminines, qui se rapprochaint.

Paniquée, Sarys partit se cacher là où elle le pouvait. Elle ne trouva pas mieux qu'une armoire présente là dans le couloir.
Elle obervait par la serrure de cette armoire les deux Dames qui arrivaient...
Elle reconnu les voix de Nel et de Cara. Les deux parlaient d'habits et de prospérité habituelle.

Mais Nel s'arreta subitement devant l'armoire. "gloup"
Sarys était-elle repérée ?
L'Oracle fixa un long moment l'armoire, sous le questionement de Cara pour savoir ce qu'il se passait,
Nel répondit juste par un sourire.
Elles reprirent leur marche. Ouf ! Sarys n'était pas repérée !

Elle continua alors son exploration des lieux, fait le tour de la cour discretement, toujours ce sourire au coin de l'oeil,
en observant ses amis de toujours.
elle était prête à repartir quand elle vit le panneau indiquant l'entrée pour les Archanges de la Chapelle des Fidèles.
Sarys se tapa le front de la paume de ça main, elle se sentait bien idiote, la pauvre.

Elle entra toujours sur la pointe des pieds, et découvrit le Secret du Temps : Des tonnes de livres
et vieux grimoires,
toutes les archives des anciens candidats.
Sarys était émerveillée !
Elle contemplait tout les dossiers entassés maladroitements sans aucune logique, sauf celle de la fainéantise,
surement Nel qui s'occupait de classer tout ça.

Puis elle vit la fameuse table où chaque membre aujourd'hui des AAs s'était assis, afin d'écrire les
compte-rendus de leurs Epreuves.
Elle s'approcha de cette table, en bois joliement vernis.
Elle ne put s'empêcher de lui donner caresse, avant que sa main tombe sur un dossier.
Un sourire gêné, car inatendu, comme un cadeau très cher pour un anniversaire,
elle l'espérait mais n'y croyait pas vraiment. Et pourtant, sur ce dossier, c'était son nom qui était écrit dessus... C'était son dossier qu'elle avait envoyé il y a maintenant longtemps.

L'émotion venant innonder ses yeux,
Sarys s'est assise à cette table, et trempa la pointe de la plume de Kwak dans l'encre noire.
Tandis que sa main tournait les pages du dossier.
Elle découvrit le compte-rendu de sa premiere candidature qu'elle avait fait, lorsqu'elle était trop jeune,
et qu'elle avait conclut trop tôt, par maladresse. Il faut dire qu'un grand malheur la touchait à l'époque...
Elle arracha délicatement les premieres pages de son dossier, les plia soigneusement et les mis à la fin de ce dernier.
La sacrieuse se trouvait donc devant une belle page blanche, l'esprit lavé de toute les confusions du passé, une page belle
et vierge comme l'Oracle, qui n'attendait plus que la plume imbibée d'encre écrive les phrases du bonvouloir et celle
du coeur.

Et c'est donc ainsi que, timidement, Sarys écrivit les premiers mots sur cette belle page...




Archangels,
Mot signifiant tant de choses pour moi, comme pour le monde.

J'ai attendu beaucoup de temps, trop, avant de venir écrire sérieusement ces lignes.
Je ne peux pas dire que je regrette, mes aventures passées sont inscrites dans mon coeur.
Mais jusqu'à mon crépuscule, dorénavant, je souhaite porter vos couleurs, votre nom,
votre honneur.

Je retiens énormément de merveilleuses choses de la part de vos fidèles,
le soutient que j'ai eu de la part de mon ancienne tutrice, Alicia,
les conseils de Vili, pour m'aider à m'améliorer,
les longs moments que j'ai passé avec ces deux, elles, qui voulaient me faire accroitre ma puissance plus rapidement,
les moqueries de Maximilus, son aide et son dévouement habituel,
les soirées buveries avec Mamy-Kado à la taverne,
la Patience de Nel alors que je l'embettais trop souvent,
les calins de Mira, et les combats rigolos quand j'allais avec elle et Jam.
les calins de Mari, avec le regard menaçant de Vili derriere mon dos,
les boutades de Chibi, d'Ekarv, de Malow, qui ne peuvent s'empêcher de se moquer de moi quand je fais trop ma belle...


...et je vais arrêter ici ce listage. Je n'aime pas avoir à faire celà, car j'oublierai de stipuler plus de la moitié,
tellement vos fidèles ont toujours été présents à mes côtés.

J'écris ces lignes avec mélancolie du passé, les larmes aux yeux, joie de pouvoir encrer à nouveau mon dossier posé là, sur cette table.
J'écris avec nostalgie, de tout ces bons moments passés ensembles, peur qu'ils s'arrêtent et disparaissent.


Je souffre beaucoup de ma solitude, là n'est pas le problème, j'avais choisi cette route.

Aujourd'hui ma décision est de vous être loyale et fidèle, comme le sont vos défenseurs.
Et ma décision ne changera pas.

Mon souhait le plus cher est de ne pas, voir jamais, vous décevoir.

J'espère entendre un écho favorable à ces lignes.


Quoi qu'il en soit,
Merci beaucoup, à tous et toutes,
pour ces merveilleux moments en votre companie...




Sarys hocha la tête, le sourire étant toujours là. Elle avait fait ce pourquoi elle était venu.
Il n'était plus lieu qu'elle reste...
Mais elle se sentit observée...
Elle n'osait pas bouger, lorsqu'une voix l'interrompit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Darth-Tany-Ann
Esprit divin


Nombre de messages : 455
Age : 40
Guilde : Sériane
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Dim 21 Mai - 16:03

La iopette, qui avait apperçu les deux énis par dessus son épaule, leur sauta dessus en un clin d'oeil. Elle aggripa Rasetsu pendant que Laidacil prenait la poudre d'escampete... Transfèrant Rase sous son bras -ce qui n'avait pas l'air de lui être désagréable-, elle prit en chasse le fuyard, quand elle s'apperçu que Sarys était entrée. Intérompant sa course, elle s'adressa à la sacrieuse...

- Dis moi Sarys, tu n'aurais pas vu Laidacil passer par là ?

Un petit sourir aux lèvres, Sarys répondit

- Salut Tanya, comment va?

- Ah, euh, oui, pardon... Salut Sarys ! Bien et toi ? Que nous vaut cette visite ?

- Je suis venue proposer ma candidature pour vous rejoindre.

- Aaaah, c'est super ça ! Bah on va pas se formaliser, on te connais bien, j'vais essayer de faire passer ca en douc....

Sur quoi elle sentit un regard lourd par delà son épaule.
Tanya imaginait bien Nel, Vili et Alicia écoutant la discussion, bras croisés et l'oeil sévère.


- Euuuuh enfin tu connais les règles hein, pas de passe-droit, tout le monde à la même enseigne, toussa :oops: Bien, bien... donc installe toi, je vais réflechir à tes épreuves.

La iopette s'éloigna, l'éni qu'elle tenait desormais dans ses bras s'étant endormi avec un large sourire, elle le déposa dans un coin calme, puis -chose râre pour elle- se mis à réflechir aux épreuves qu'elle pourrait demander à Sarys...


Dernière édition par le Ven 26 Mai - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Dim 21 Mai - 17:00

Sarys s'était assise dans la cour du sanctuaire, pouvant ainsi regarder ses amis jouer, chahuter.

Mais Sarys resta seule, sur son séant, le regard vide.

Elle était songeuse.

Après tout, c'est Tany, iopette adorable, qui s'en occupait.


Sarys resta donc assise en attente de ses futures épreuves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Darth-Tany-Ann
Esprit divin


Nombre de messages : 455
Age : 40
Guilde : Sériane
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 22 Mai - 19:19

- Coucou Sarys !

Sursautant à l'appel de son nom, la sacrieuse qui admirais les scarifications sur son corps se retourne et sourit à la iopette.

- Bon, comme tu t'en doutes, je viens t'annoncer les quelques épreuves que tu devra accomplir avant de nous rejoindre.

Elle prends un ton qui, venant d'un autre interlocuteur aurait pu passer pour sérieux.

- Tu devras premièrement nous montrer ta Foi en nos principes en attaquant un (ou une série!) de percepteurs en expliquant aux défenseurs notre opinion à ce sujet.

- Tu nous procurera aussi parchemins de lien vers une dixaine de démons majeurs (une dixaine chacun) pour que nous puissions les tenir à l'oeil :cyclops:

- Enfin tu exercera tes talents de conteuse sur le sujet des Archangel ou de Bonta en tant que cité des Anges

Dans la mesure du possible tu devra te faire accompagner par un maximum d'Archanges.
Si tu rencontres quelque problème que ce soit, je suis là pour te guider.
Sache aussi que tu peux effectuer ces épreuves dans l'ordre que tu désires.

Je te souhaite bon courage !


Dernière édition par le Ven 26 Mai - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jam
Trône
Trône


Nombre de messages : 3413
Age : 38
Guilde : Les XD
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 22 Mai - 19:27

*PAF*
sarys recut une grande claque amicale dans le dos.

Le féca légendaire, celui aux 4 dofus qui fera ravaler sa fierté a alacin et autre faure... (un jour...un jour....) etait arrivé aux coté de Sarys.

- Salut les filles. Bon, Sarys tu sais que chaque postulant peut choisir entre deux tuteurs. Je serais ton deuxième choix. Cool, non?

Sarys regarda jam d'un air interloqué et Tany en resta bouche bée.

- Bon, ma première epreuve sera de me ramener 50 pierres de Dopeuls que tu me remettra en main propre. A moi hein ??? Va pas les donner à un autre AA. Non, non ne me regarde pas comme ca, c'est ta premiere epreuve. hé oui.

*Jam cocha une petite case sur une feuille*
**ca c'est bon **

- Ta deuxieme epreuve sera me ramener un dofus turquoise.

Sarys tenta de lutter contre l'evanouissement qui se profilait.

Jam cocha une autre petite case sur sa feuille*

- Voilaaaa... et pour la troisième, ma fois, trouve moi un gelano et on en parle plus allez. Ca ira comme ca.

Sarys repris ses esprits, puis commenca à regarder Jam d'un air soupconneux. Elle arracha la feuille des mains de Jam pour y voir :

-= Liste de mon équipement Abuzay =-

- Ceinture Fulgurante
- Dofus divers
- Gelano


ps : Penser à deleguer sur les nouveaux

Sarys regarda calmement Jam, lui fit un grand sourire plein de charme et commenca a dechirer doucement la liste.

- Hahaha, mais tu fais quoi la gamine ? Arrete, c'est ma liste. Je suis ton tuteur hein !!!

Jam vit le regard noir de Tany. Sa plantureuse poitrine etait agitée de soubresauts... ouh la.. mauvais signe...

- bon euh... je dois filer. Ca ira pour cette fois mais que ca ne se reproduise plus. Euh... interdit de parler de ca a qui que ce soit. c'est le reglement.

Jam couru alors loin de Tany pour tomber dans les bras d'Efer.

Merdasse, c'est pas mon jour, soupira t il....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 22 Mai - 20:14

Après avoir dispersé vol au vent les petits morceau du papier quel venait de déchirer, Sarys gardait un sourire, sourire avec le regard vide.
Elle n'était pas loin de son but. Et elle repensait à son passé.



Très bien Tany. Je me chargerai donc de vous prouver ma foi en organisant dès ce soir l'abbatage des vils percepteurs qui jonchent nos plaines.

Je vais tenter de vous procurer une dizaine de parchemin liés pour 10 vils démons. J'espère vite avoir l'argent nécessaire pour recourir à cette requête.

Et enfin, pour le conte,
celà surement l'épreuve la plus difficile me concernant.
Mes mots parlent souvent de souffrances, diverses et passées, retraçant un peu mon histoire imagées en contes.
Tu me donnes là un grand défi, j'avais déjà préparé mon retrait des Maitres Conteurs.

Enfin, j'espère être à la hauteur.
Le conte sera récité dans la demeure Archangel, où dans une taverne.
C'est à toi de décider. Je me réserve le sujet choisis parmis les deux proposé, afin de laisser une légère surprise quand viendra son écoute.


Sarys ramassa son bouclier bouftou taché de sang, et son épée abîmée, et leva, d'une manière très calme. Tany contemplait la scène, d'un regard étonné.

C'est au tour des mécréants de souffrir...

Sarys s'en alla accomplir sa première épreuve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Mar 23 Mai - 2:20

quelques heures plus tard, Sarys était de retour à la chapelle.

il faisait nuit et elle posa des parchemins liés à de vils démons sur la table.
Les Démons liés aux parchemins étaient :


-> -Trunks-
-> Pokos
-> I-Hyunkel-I
-> -SeirOw-
-> Baal-
-> -Oxy-Gen-
-> Berethor
-> Souda
-> Saurdholion
-> wW-TiDuS-Ww

Elle écrivit ces mots sur une feuille blanche :
"Chacun de ces démons ont été par le passé ceux qui m'ont fait du mal, à moi ou mon entourage, sans aucune raison valable. Ils ont donc été choisis par mes soins pour être, peut être, traqués par les Archanges, afin de les punir."

Sarys glissa ensuite dans son dossier les preuves qu'elle avait tenter de convaincre que les vols commis par les percepteurs sont mauvais, ceci en enjambant les cadavres de ses derniers.

Cependant, en face d'elle, le dialogue n'était pas le même. Aucune courtoisie ni politesse...ou alors aucune présence en face. Les Ponays étaient abandonnés.
Celà n'a pas empêché la belle équipe de les terrasser pour autant ^^'



L'équipe de libérateurs :

- Sarys
- Feydreiva
- Chat-Malow
- Vili
- Chibi-Camu
- Papyboyington
- Mirabellia
- Darth-Tany-Ann

Voici les preuves :

http://img173.imageshack.us/img173/7052/28wj.jpg
http://img173.imageshack.us/img173/8755/36nd.jpg
http://img63.imageshack.us/img63/338/44tu1.jpg
http://img63.imageshack.us/img63/1538/50yj.jpg
http://img63.imageshack.us/img63/9740/64bf1.jpg
http://img173.imageshack.us/img173/1898/71uf.jpg
http://img173.imageshack.us/img173/4640/87zr.jpg



Après avoir finis de ranger soigneusement les preuves dans son dossier, Sarys contempla à nouveau les grimoires qui l'entouraient.

Elle devait dorénavant rendre hommage à ces livres, et au passé, afin de livrer un conte et de réciter ce dernier devant Nel et ses fidèles.
C'était là son ultime quête qui allait lui ouvrir les portes de l'Archangel.

Le regard de Sarys redevint cependant vide de tout espoir.


"...en espérant que soient à nouveau aimées les "Larmes Jumelles" par la suite, je dois à nouveau me remettre à la plume...

...après tout c'est mon dernier conte..."


Sarys s'enferma dans sa chambre au dortoir, et se mis à gratter le papier avec sa plume de bwak imbibée d'encre...


(hrp : les screens ont été fait par ma tutrice, Tany. Je n'ai pas pu le faire moi même à cause de soucis techniques ^^')

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Mer 24 Mai - 22:37

Sarys avait avec elle de nombreuses pages. Elle marchait d'un pas décidé vers la maison de l'Archangel.

Elle croisa sur la route sa tutrice, Tany.


Tutrice,
J'ai finis mon conte. Il est assez long, et j'espère, surtout, réussi.
Je ne te dévoile pas ici le sujet que j'ai choisi, ni son titre. Je garde la surpise pour l'Oracle.
ainsi que pour chacun des Archangels.

Je vais m'assoir dans votre maison en attendant que vous vous réunissiez autour de moi pour que j'accomplisse ma dernière épreuve...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 29 Mai - 3:01

Le conte de Sarys avait eu lieu un peu plus tôt dans la soirée, juste après le marriage de sa chère et tendre Soeur Athale.

C'était sa derniere épreuve, mais aussi son dernier conte qu'elle écrirait.


A peine le début commencé, c'est avec stupeur que l'on a pu apercevoir un silence grandissant dans la salle, tout le monde écoutait.

C'était le plus beau des cadeaux que l'on pouvait offrir à la sacrieuse...


voici son conte...


Citation :

Là où se bercent les âmes,
là où se murmurent les soupirs de bonté,
là où s'entendent les douces mélodies,
traversée par un simple cour d'eau,

Clarté d'un jour nouveau loin de l'infâme,
Voix de bonheur et de paix,
Notes d'amour qui bercent nos vies,
Ailes déployées vers l'avenir, si beau,

Bonta est notre citée,
elle est notre coeur,
ce qui nous unis.
Et elle le restera à jamais.



Les Villes Jumelles avaient été forgées non par le sang, mais par une paix,
une gloire au bien, à la tranquilité.
Uniquement les cousines d'Amakna et Astrub, juste des pierres unifiées pour faire
des maisons, des tours, la maison de l'intendant, et celles du peuples.

Bonta été née. De cette amour du bien, de cette piétée,
de cette envie de voir prospérer n'importe quel nouveau-né,
et qu'il grandisse en toute tranquilité...
C'était là le temps où le monde était uni, sous une seule et même idéologie.
Temps où nous n'avions que des amis, où les ailes n'avaient aucun sens,
elles n'étaient pas nées,
Temps de liberté, on pouvait se balader librement dans les citées.



Mais chaque chose est faite pour mourrir.
Il suffit de regarder la fleur grandir, fleurir, pour mourir dans une derniere grâce.
Cette fleur symbolise notre destinée à tous.
Et malheureusement celui de toute chose.
Y compris pour ce temps de paix.


C'était l'époque d'un conflit entre les forces du bien et du mal,
les habitants se sont divisées, renfermés dans leur ville.
Les villes furent entourées de murailles.

Le mal était né, et la paix n'avait raison d'être que en temps de trêve
après les batailles sanglantes.

Des Démons sont apparus des recoins sombres, et ont dévastés les landes sidimotes,
elles portent aujourd'hui encore l'odeur âcre du souffre,
comme si le Grand Dragon venait tout juste de tout brûler.

La convoitise était née, chaque habitant enviait son prochain.
C'était l'anarchie. Les Crimes les plus sanglants eurent lieux durant cette ère sombre.


Lorsque des roublards chuchotèrent des mots, dans chaque citée de notre monde.
Tous les mécréants, les criminels, ou simble bandits,
Esprit vagabonds et solitaires, ayant le goût du sang dans la bouche,
tous furent unis sous une et même voix, sous le drapeau brûlés flottant au vent glacial qui soufflait.
Le Règne de Brakmar avait commencé.


C'est ainsi que naquirent les Anges. Ils prièrent nuits et jours pour accorder grâce au monde de ce mal grandissant.
Les dieux renforcèrent les murailles de Bonta, et tous les habitants aspirant au bien y furent rassemblés.
Le règne de Bonta avait commencé.



Bonta était tranquille, et loin de la citée Noire. Mais elle y faisait face.
A l'aurore, on pouvait voir les deux tours naitre de l'obscurité pour se lancer l'ultime défi :
laquelle sera la première à tomber ?

Les deux citées étaient puissantes, et c'est par crainte de la puissance de l'autre qu'un climat de paix avait grandis.
Souvent des Bontaliens isolés livraient combats contre d'autres démons isolés.

Bonta dormait la nuit sur ses deux oreilles. Astrub et Amakna, restée en dehors des deux Grandes, aussi.
Cependant un sombre murmure glissait dans les dédales sombres de Brakmar...







Le temps glissait bon gré malgrès à travers les feuillages des arbres,
ils trouvaient réconfort sur leur feuille, avec la rosée du matin.
Les rayons du soleil éclairaient toujours autant Amakna, notre si joli pays.
Seules quelques batailles dans des lieux isolés, attirant ainsi la convoitise des Deux Grandes, avaient lieux.
Mais le peuple libre était en paix.
pour combien de temps ?




Lors d'une nuit orageuse, une enfant sadida bleue s'est réveillée en sursaut.
Etait-ce un cauchemar ?
Elle avait vu dans son rêve de sombre chevaliers noirs traverser Amakna d'un pas léger, et massacrer des personnes innocentes...
Un cri !
Un homme venait de se faire abattre d'une fleche dans l'abdomen. La douleur lui faisait pousser des cris horribles !
et les guerriers prenaient plaisir à regarder cet homme qui vascillait, puis s'écroula sur le sol.
Les Vils chevaliers mirent feu à des maisons, et tranchaient les gorges et membres des malheureux qui tentaient d'échapper
aux flammes noires.
La Petite Sadida Bleue assistait déboussolée à la scène. Horrible Scène, celle de son rêve.
Toute les personnes de l'auberge où elle dormait s'affolaient et courraient dans tous les sens.
La pauvre petite se retrouva bousculée maintes fois, dans la panique.
Elle s'est assise et pleura. A peine ses paupieres se fermèrent qu'elle entrevue l'échine d'un Monstre Terrifiant, au
souffle lourd, dans un lieu humide, encerclé de barreaux.

Un jeune féca bedonnant passait par là. Il venait d'être réveillé en sursaut par les cris de la foule,
lui revenait du sommeil dû à un trop gros repas. Il marchait, titubait, lorsqu'il s'arrêta net devant la petite Sadida bleue.

"Hé, toi ! Ne pleure pas comme ça ! Ce n'est rien tout va s'arranger. lui dit le feca, n'ayant comme réponse uniquement le regard triste
de l'enfant. Il poursuivit...
- Tu sais, je ne sais pas trop ce qu'il se passe. Mais si tu as peur, je te protègerai. Je te le promet."

Le Feca posa amicalement la main sur l'épaule de l'enfant, comme pour accompagné ses paroles pleines de bontée et sincères comme sa faim.
L'enfant vit alors dans sa tête que cet homme allait l'accompagner toute son existence.

"Je m'appelle Efer. Efer Hash. Et toi ?
- Nel"


Dehors, des gardes de la milice d'Amakna étaient arrivés pour faire face aux chevaliers noirs,
ces derniers s'étant retirés après avoir subit quelques pertes.
Sous la capuche d'un des meurtriers, un garde découvrit un badge.
Sur ce badge était gravé "Brakmar".
aucun doute. La guerre avait commencé.


La nuit durant, Nel expliqua à Efer qu'elle avait rêvé de ce massacre.
Efer l'écoutait attentivement. Il croyait ce que cette enfant lui disait.
Nel lui avoua ensuite qu'elle a vu le bedonnant Efer l'accompagner tout au long de son existence.

"Dis moi, Nel, tu crois à la providence ? lui demanda Efer.
Moi oui. Regarde, notre rencontre, il y avait une chance sur des millions pour que je t'aperçoive dans cette foule affolée.
Et il avait un million de chance pour que cette terrible nuit ait lieu.
Tu veux mon avis, tu vois dans l'avenir. Tu m'as donc vu à tes côtés dans l'avenir, et bien sache que,
moyennant saucissons, je t'accompagnerai partout où tu le désires.

- merci !"

L'enfant était radieuse.
Il faut dire qu'elle avait ni mère, ni père. Encore moins de frère ou de soeur.
Elle vivait là dans la solitude, receuilli par les gérants de la tavernes, qui s'étaient fait assassiner la nuit derniere.
C'était trop confus tout ça pour elle.
Elle s'était promis de ne plus pleurer ce jour là.



L'enfant et son protecteur partirent tout deux en direction de Bonta.
En effet, Efer avait eu vent lors d'un grand repas à la taverne qu'une vieille dame s'y connaissait en visions
et les choses de ce genre. C'était donc la route que nos deux amis prirent.
Le voyage fut long. Très long.

Ils arrivèrent enfin en Bonta.



La vieille dame les attendait déjà devant la porte.
Elle avait vu elle aussi la vision de l'enfant. Et elle avait vu l'histoire de l'enfant.
Elle savait sa venue. Mais elle ne voyait presque plus rien.

La vieille dame a conduisit alors Nel dans les sous sol de la tour de Bonta.
et lui "transmit son pouvoir".

Personne ne pouvais l'expliquer, mais c'était arrivé. Nel avait reçu en elle la capacité de mieux distinguer les choses de
ses visions, et de voir plus longtemps à l'avance afin de prévenir d'un mal quelquonque.
Elle fut nommée "Oracle" par l'intendant. Elle prit donc la succession de la vieille dame qui était partie se retirer dans les
montagnes afin d'y mourir loin des troubles, en toute tranquilité.


L'eau glissa sous les ponts, le temps glissa entre les doigts de ceux qui ont tenté de le stopper,
comme pour mieux profiter d'un moment de joie.
Le temps a fait que l'on a oublié l'Oracle, et son gardien.

Mais lors d'une nuit de son adolescence, Nel eut une vision encore plus terrifiante que les précédentes,
toujours avec cette image de monstre enchainé dans une prison, au souffle chaud.
Cette fois ci c'était bien pire. Un massacre à l'ampleur plus grande que quelques simples innocents.
Non là l'ambition du mal était de dominer le monde pour l'asservir.

Nel s'était donc réveillée en sursaut. les larmes le long des joues,
Efer rentra en force dans la chambrée de l'Oracle, de peur d'un nouveau malheur.
Et elle lui raconta tout.


La jeune enfant avait grandit,capuchonnée, vivant en retrait et secret de tout, pour ne pas qu'on lui porte atteinte,
Nel s'approchait de l'intendant accompagnée de son fidèle Efer.
L'intendant reconnu la belle enfant qui était devenue presque adulte.
Elle fit sa premiere requête, la laisser créer une Alliance de coeurs purs et bons, afin de combattre le mal qui grandit et se prépare.
Nel sourit est versa une larme de joie, comme de grâce, les 12 lui accordaient espoir.

La deuxieme requête portait à ne plus être mentionnée nulle part.
L'Oracle se devait de vivre dans l'ombre pour se concentrer, s'entrainer, et rester en vie.

Elle nomma son fidèle Efer Primogardien.
Mais celà ne suffisait plus. Le bon rondouillard est donc partit en quête de coeur pur, le visage caché dans une capuche lui aussi.
Il devait unifier les anges sous un même drapeau.
Plus uniquement celui de Bonta. Celui du bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 29 Mai - 3:03

le vent laissa les pages se tourner...

Citation :

Des années avaient passées.
"C'est ce soir...que tout se joue..."




Une masse noire marchait à pas lourd vers Bonta.
Le mal voulait faire tomber la citée Blanche, pour laisser place à la peur et la panique dans tout le Royaume d'Allister.
Il pleuvait ce soir là.

La masse noire s'arrêta net ! Un obstacle sur la route.
Juste une silhouette.
Un général de l'armée sombre avança, ses troupes s'écartant en deux colonnes comme pour lui faire une haie d'honneur.
Le général portait une dantegoule noire. C'était un sram avec une longue cape qui trainait sur le sol.
Il arriva enfin en face de la silhouette qui leur barrait la route.

"Tu nous bloque le passage, toi. Si tu tiens à ta misérable vie, écarte toi, et laisse nous passer.
Et contemple la puissante armée de Brakmar.

- Non. répondit la voit fluette mais déterminée

- Non ? Serait-tu folle. Ta voix laisse entrevoir que tu es une femme. Que ferais-tu, face à nous tous ?
tu n'es qu'un microbe face à nous. Ecartes-toi !

- non. Je ne laisserai passer aucun de vous. Vous vous dirigez contre Bonta, et contre les peuples libres.
Je vous ai vus dans mes rêves. Je sais ce qu'il en couterait...C'EST POURQUOI JE NE POURRAIS VOUS LAISSER PASSER !!!"

La silhouette enleva sa capuche, et laissa entrevoir la chevelure rose-sombre de l'Oracle.
Oui l'Oracle. Nel ! Elle était là, et faisait face à l'armée de Brakmar.


"Pauvre folle ! Tu compte faire quoi ? Me tuer peut être ?
Tu es seule, tu ne peux rien contre nous !

- Elle n'est pas seule ! dis une voix qui approchait à pas décidée. Non Elle n'est pas seule.
Je me présente, Efer Hash, Primogardien de Nel, Oracle des Anges. Il en est finit de vos vils desseins !!

- Hoooo ! Deux suicidaires ! Très bien, je vais pouvoir m'échauffer sur vous avant de baigner ma lame dans le sang du peuple bontalien !

- Pas si vite !"


Des voix venaient encore de derriere Nel et Efer. C'était là les fidèles de l'Oracle.
Son alliance d'ange était enfin crée. Et ils étaient tous là, à ses côtés !

Efer murmura à Nel, non sans être inquiet, qu'il fallait retenir l'armée un certain temps avant que l'armée de Bonta n'arrive.


Les éclairs pourfendaient le ciel, la pluie innondait le visage bleue de l'Oracle.
Comme si le ciel pleurait lui aussi la destinée de ce monde. Un combat perpétuel du mal contre le bien.


"vous ne pourrez rien faire, pauvres fous. Nous sommes la volonté du Mal en lui même. Notre Seigneur, aussi loin et
enchainé qu'il puisse être, nous guide à marcher vers et contre Bonta. Tels sont nos desseins.
Tels en sera votre perte !

- Pourquoi servir un être qui ne pense qu'à sa vengeance, tapis dans son ombre, vous envoyant vous et votre armée se battre
à sa place ? Que cherchez-vous, au juste ?

- Pouvoir renverser la puissance de Bonta et la réduire à néant. Possèder toute terre, les rendres libres de vos serments
de paix et de prospérité, fausse ! que vous faites miroiter au peuple !
Regarde toi, tu es là avec ta miniscule armée à me faire face, à moi et la mienne !
Bonta t'a abandonné depuis que tu as décidé de la servir. Tu vas mourrir ce soir pour une cause perdue !
Tu vas mourrir seule, dans ces landes, sous les larmes de ta déesse.
Tu vas mourrir pour une citée qui ne soucie même pas de toi...

- et alors ? Je ne défend pas que ma citée. Je défend mes valeurs, et ce que je chérie.
Je me bats pour que la paix puisse exister à nouveau.

- FOUTAISES !!"

Le Sram s'élança contre Nel, que le primogardien stoppa net avec une glyphe.
Nel se mit à courir, frappant du bâton et ronçant à tout va,
Sous les protections des boucliers magiques d'Efer.
Le Combat avait lieu, les Anges présents se battaient avec un rage farouche.

Nel se mit alors à hurler d'un ton féroce :
"CONTEMPLE ICI NOTRE FORCE !! NOUS NE SOMMES PLUS DES ANGES !! NOUS SOMMES LES ARCHANGELS !!!"

La pluie rendait lourde les grosses armures de l'armée noire, qui essuyait de nombreuse perte face aux combattants
farouches qui s'opposaient à elle.


Tout le monde était épuisé du côté des troupes à Nel.
Elle même était essouflée. Elle ne pouvait pas tenir encore longtemps.

en face d'elle, l'armée presque peu abîmée. Seule une petite faction venait de tomber.
Et une autre allait la remplacer.

Derriere Nel, on entendait les Archangels serrer les dents, comme pour livrer leur ultime bataille,
à peine unis.
Mais Nel se tint droite, se retourna vers ses amis, et leur dit avec un grand sourire
"Et voilà, c'est fini..."

Au loin résonnait un chant de cor. Le cor de Bonta.
Lui, oublié depuis les temps anciens,
était là à se faire entendre sous les larmes du ciel.
L'armée Blanche avait pris soin d'encercler l'armée noire, pendant que celle-ci se focalisait sur Nel et ses guerriers.

Le Sram jeta un regard noir envers l'Oracle.
Nel n'eut comme réponse qu'un sourire.


Les deux grandes armées se sont ruées l'une contre l'autre, et l'armée Brakmarienne partit en déroute vers sa ville noire,
ayant perdu un trop grand effectif des siens pour survivre à une autre joute.

Nel marchait sur les champs de bataille, lorsqu'elle tomba sur le sram agonisant.
Elle s'agenouilla à ses côtés.
Lui la contemplait, avec un sourire empli de haine.

"Lassée par les exactions des hordes de Brakmar,
j'ai fait grandir mon ordre, rassemblé une armée de valeureux combattants autour d'un seul et même idéal : rétablir l'équilibre
entre le bien et le mal.

Tu viens d'assister à sa naissance. Ouvre une derniere fois les yeux et contemple
la flamme hautement jaillissante de Bonta, celle qui ne s'éteindra jamais.
La flamme de l'Archangel."




L'Oracle arrêta de vivre dans l'ombre. L'Ordre devint populaire,
et respecté de tout Bonta.
Et les 12 savent qu'aujourd'hui encore, ils mènent un combat farouche contre le mal...


Le conte était terminé. Tout comme la derniere épreuve de Sarys.





screen de Vodka-master



Il était maintenant pour elle de rédiger un compte-rendu sur sa candidature...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 29 Mai - 3:29

Sarys feuilletait en boucle les pages qu'elle avait noirci tout au long de sa candidature. Elle venait à peine d'y encrer son conte, sa dernière épreuve, qu'elle osa souffler un peu.

Avec un peu de recul, elle revint sur la rapidité avec laquelle accomplit ses 3 épreuves.
Trop de fougue ? peut être. Surement.

Mais c'est surtout car dans son coeur, Sarys voulait se montrer grandie de ses erreurs passées, et surtout de sa volonté à vouloir intégrer l'Ordre, de ne plus jamais le décevoir, ne plus jamais lui tourner le dos.

Oui c'était ça qui avait motivé Sarys. Plus qu'une simple amitié entre une vagabonde et une maison,
simplement le même dévouement et amour profond envers des valeurs qu'elle s'était juré de protéger.

Il est temps pour elle de tenir sa parole...

En cas d'échec, elle pris la plume, la trempa délicatement une derniere fois, et se mit à écrire sur la derniere page blanche qui restait dans son dossier...



Et voilà, nous y sommes.
C'est le regard appaisé que je contemple ce dossier.
C'est le coeur soulagé que j'y vois l'espoir de ma destinée,
et surtout la nostalgie des bons moments passés.

Moi et L'Archangel avons un léger passé commun. Du moins, léger pour l'ordre,
très important pour moi.

De puis que j'ai pris conscience de mon existence en Amakna, j'ai toujours juré à outrages tenir mes promesses, l'une d'entre elle étant de servir l'Archangel.

J'ai peut être trop crié, je m'insupporte de relire la page que j'ai déchiré, celle de ma précédente venue ici, celle de ma futilité et de mon inssouciance,
la vision d'une enfant sur des choses qui l'a dépasse...



Cependant je pense avoir bien grandis au cours de mon voyage.
J'ai, selon mon point de vue strictement personnel, souvent déçu l'ordre que j'aime tant. Peut être je suis trop exigeante envers moi-même, mais cette harge est présente en moi afin de faire le maximum. Je hais mes erreurs, et m'en sers pour m'améliorer.

Or, quand je m'aperçoit de mon palmares d'erreur, je me dis que je devrais être parfaite. Or c'est loin , très loin d'être le cas. Puis-je toujours tenter de tenir mes promesses passées ?
sûrement...


Je remarque la rapidité avec laquelle j'ai terminé et accomplis mes trois épreuves.
Une fougue de jeunesse, peut être, la jeune vagabonde triste et meurtrie de voyager seule dans sa souffrance.
les souffrances ne sont pas une excuses valables cependant...


Je pense que c'est plutôt que je m'en veux vraiment vis à vis de mon passé, tant de promesses, et si peu d'accomplies.
Tant de temps passés, et des liens qui se sont tissés.
Ces liens je les chérie, tout autant que les personnes à qui ils m'unissent.
J'aimerai que ces liens deviennent un cocon, l'Ordre.
Et j'espere pouvoir à me battre pour les protéger.

Oui, trop vite. J'ai sûrement été trop vite.
Mais je vous demande pardon, je voulais vous montrer, prouver, ce qui est sûrement un tort, à quel point je voulais vous rejoindre.

Montrer à quel point j'aime l'Ordre des Archangels.
Montrer à quel point je suis prête à tout pour lui et ses fidèles...
montre à quel point j'avais grandis, uniquement pour vous...



C'est à la suite d'une discussion franche avec ma tutrice Tany, que j'ai pris la décision de rédiger ce compte-rendu.
bien que j'en étais réticente, j'ai une grande peur qui fait que je doute de l'avis que vous pourriez porter à mes actions et actes ( "tiens, celle là elle veut trop bien faire, elle magouille, elle tente d'assurer sa place...").

Non, ceci, on pourrait l'appeler ma derniere épreuve. Plus que la foi, plus que le courage, oui plus importante que tout ça,
l'épreuve du coeur.


Or dans mon coeur, ce n'est pas le nom d'un homme qui est gravé,
mais le nom de l'ordre que j'ai juré de protéger.

Archangel.


Et sur ces lignes de franchises, plutot que de jurer à nouveau, car j'ai pris conscience que mon sort était entre vos mains,
je me contente de dire que quelque soit l'issue de ma candidature, je resterai fidèle à mes valeurs et principes, fidèle à ce lien que je chérie avec l'Archangel, et mes promesses.

Celà ne peut être pris que comme une vague de mots écrits à main levées sur une page lambda.

non.

pour moi ces mots me sont chers.



J'espère vraiment pouvoir porter le blason au dessus de ma tête, au dessus de mon nom. pouvoir arborer sa beauté même lorsque je tomberai sous une lame ennemie.
pouvoir vivre avec les notions de partages et d'échanges mutuels avec autant amis que de frères d'armes,
pouvoir fermer les yeux avec le sourire.


J'ai beaucoup appris durant cette candidature.
Vous rejoindre me permettrai d'apprendre tellement plus.


Je vous remercie tous du temps passé à mes côtés, pendant et hormis cette candidature,
et remercier plus encore Tany, qui s'est montrée très ouverte et disposée à m'aider, et répondre à mes questions, même lorsqu'il s'agissait de mes troubles personnels que ma candidature.


Merci encore, du fond du coeur.


Sarys.


Sarys versa une larme, mais rangea la plume et reboucha le pot d'encre. Elle laissa le dossier ouvert, et partit s'assoir près du pont de Bonta, afin de méditer sur son avenir...et ses espoirs...[i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Vili
Trône
Trône


Nombre de messages : 1704
Age : 32
Guilde : Crowd
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Lun 29 Mai - 20:36

Passant vers le pont, Vili vit que Sarys somnolait. Pour la réveiller, elle lui mit un coup de bâton correctement appliqué sur le haut du crâne, duquel résultat un "AIIIIIIIE" retentissant.

Hey, la grosse, je tiens juste à te signaler que tu es admise à l'essai. Tu vas mettre ce blason, mais avant, tu vas te laver un peu, et trainer autre part... Tu fais clocharde, là, c'est pas super pour l'image de marque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightwolf.dofus.online.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Acceptée] Sarys   Aujourd'hui à 2:48

Revenir en haut Aller en bas
 
[Acceptée] Sarys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .
» Etiquette - Drood heal - Acceptée
» Mais... c'est quoi ce truc gluant ?! [Accepté]
» Toc Toc... Qui es la ? [Accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archangel :: Le Sanctuaire (Partie RP) :: La Chapelle des Fidèles-
Sauter vers: