AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire de Kronos Misgrilmine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: L'Histoire de Kronos Misgrilmine   Ven 25 Mai - 21:52

Le vieil homme tirait lentement des bouffées de fumée de sa pipe à herbes sèches des montagnes des koalaks. Cette fumée ressortit par ses narines, le long de ses rides qui creusaient son visage usé par les temps qu'il avait traversé.
Son étrange fauteil fait en orme grinçait à chaque mouvement du vieil homme, à tel point que l'on se demandait si le mouvement seul de ses vieux cils ne le faisaient pas grincer aussi.
Ses lunettes laissaient transparaître un regard fatigué, et triste, malgrès le sourire que le grand-père adressait à sa petite fille.

Non, je ne te la re-raconterai pas. Tu dois la connaître par coeur à force. Tu ne veux pas que je te raconte l'histoire du Mulou-garou ivre mort, ou bien celle de la Mamy Poppins, la seule énutrof de ce monde à avoir réussi à enchanter sa pelle assez fort, pour pouvoir voler dessus comme le font les sorcières avec un balai.

- Non Papy, je veux que tu me racontes encore l'histoire de Kronos Misgrilmine ! Tu ne la finis jamais ! Tu ne me dis jamais si il finit par retrouver sa grand-mère !


Le vieil homme souriait et riait. Sa voix usée rendait admirable ce rire. Ce vieil homme paraissait sage, et fou à la fois. Surtout lorsqu'il racontait des histoires à sa petite fille.
Il faut avouer que cette petite fille, il aime comme si c'était la sienne. Mais hélas, elle ne l'est pas. La sienne est morte lors des grandes innondations, après que la légende s'est, hélas, accomplie. Et il l'a trouvé, elle, recroquevillée dans les bois, vivant comme une bête sauvage. Il l'a receuilli et lui a donné tant d'amour... que s'en était devenu "sa petite fille". Il lui a même donné son nom.
Le grand-père s'était levé de son fauteuil, et avait sorti le vieux grimoire qu'il avait lui même écrit. Il commençait par un doux poème, en gloire à une vieille figure emblématique d'un temps oublié...

Grandis, enfant de la Cité Pure,
Envole toi comme s'envole la colombe.
Que s'élève les Dieux si Durs,
contre la volonté du mal et de l'ombre.

Tombée au combat, disparue par une nuit,
C'est en ton nom que s'élève une épée ailée,
Pour que l'Aurore protège l'oeuvre de ta vie,
Pour que le temps nous accorde la félicité.

Non pas en notre nom,
Mais en ton nom Silaisie,
qu'un jour nous mourrons.



Grand-père ?! Qui était Silaisie ?
- Une grande Dame, qui a inspiré bon nombre de belles causes et jolies bannières. Elle a protégé Bonta pendant longtemps, contre un mal terrifiant, le terrible Sor Taroth ! Elle a réussi à unir toute la cité, pourtant à la fois peuplé d'Ange et simple miliciens, contre les hordes du mal.
- Vraiment ?
- Oui ! D'ailleurs, l'Ordre ancien des Archangels l'avait quelque peu inspiré dans sa quête. Elle admirait cette guilde qui rassemblait uniquement des Anges au bon sens du terme, qui ne se souciaient que peu de leur personnes tant qu'ils aidaient les gens les plus démunis du peuple d'Amakna.
- Vraiment ?! Mais ils gagnaient quoi en échange ?
- Hooo, mais rien ! C'est là tous leurs honneurs, c'est qu'ils n'ont jamais rien demandé à personne, tandis que les personnes jalouses de leur piété et altruisme, leur popularité grandissante, ont tout fait pour les faire passer pour des fanatiques assassins.
- Que sont-ils devenus ? Dis moi grand-père !
- Je ne sais pas. L'Ordre s'est peu à peu évanouis dans l'ombre, et il a disparu aux yeux de tous. Cependant, les anciens de cet ordre portent l'insigne et le blason de l'Archangel dans leurs coeurs. Un de leurs proverbes était d'être AA dans le coeur pour toujours. Je ne sais pas si c'était vrai pour tous, mais il n'était pas rare d'entendre leur chant au moins une fois dans l'année, lors de quelques nuits claires où ils se rassemblaient.
La Légende voudrait qu'ils chantaient des complaintes en gloire à leurs frères tombés au combat, des louanges à Silaisie, et un chant d'espoir pour l'avenir.
Mais ceci ne sont que des légendes, après les troubles qu'Ogrest a établi sur le monde, l'Archangel fut oublié quasiment de tous...

... tu veux que je te parle de eux ou de notre ami Kronos ?


La petite fille avait le regard qui s'illuminait à chaque fois que le prénom du petit xélor en quête de sa grand mère était prononcé, surtout par son grand-père. Quelques pages d'illustrations plus tard, et le récit commençait...



[ Histoire Evolutive, où beaucoup de joueurs participeront. Merci à eux. Prière de ne pas poster après ce message. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: L'Histoire de Kronos Misgrilmine   Dim 4 Nov - 5:11

"Ô toi, arbre de la forêt,
qui de ta sève nourris tes filles, les feuilles,
et qui de ton âge nous rend si seuls,
peux-tu me guider ?"


L'Arbre ne répondit point à l'appel qui lui fut donné. L'enfant s'approcha alors d'une fleur qui lui souriait, et se mit à lui demander :

"Ô toi douce fleur au pied de l'arbre centenaire,
Saurais-tu me faire taire,
En guidant de tes pétales dorées,
Un jeune xélor égaré ?"


La jeune fleur se mit à rire en face de l'enfant qui était dépité. Le sourire des feuilles dans le vieux chêne se faisait voir aussi, à la lueur de cette matinée en Amakna

"Tu t'y prends très mal, Kronos, dit alors une vieille femme qui s'approchait de là
- Mais Grand-Mère, j'ai fais pourtant ce que tu m'as toujours dis, flatter la nature pour qu'elle puisse t'aider en retour !
- Serais-tu aussi bête qu'un iop resté trop longtemps au soleil ?"


L'enfant soupirait, grimaçant à cette moquerie habituelle de sa grand-mère, ce qui fit rire cette dernière.
Les deux retounèrent vers la vieille maison fermière, lieu où ils habitaient. Kronos n'avait pas eu la chance de vraiment connaître ses parents.
Il n'avait d'eux qu'un simple medaillon qu'il portait autour du coup, "pour me souvenir d'eux et qu'eux ne m'oublient pas" disait-il.
La grand-mère avait pris très tôt la charge de l'enfant, et l'a éduqué avec autant d'amour qu'une grand-mère pouvait en donner.
Elle avait entreprit l'éducation de Kronos de manière très... différente de l'époque. Une sorte d'enseignement de maître à élève. Il faut dire que
Kronos était très jeune, et aimait bien se rapporter aux enseignements sages de sa grand-mère.

Le thé que cette dernière lui servait était son moment préféré, une douce thysane pour mieux s'endormir pour sa sieste.
La savoureuse boisson ravissait les papilles de l'enfant, et ce dernier ravissait le regard de sa grand-mère. L'Harmonie la plus simple les unissait.


Le doux crépitement du bois réveillait doucement l'enfant. La châleur des flammes le berçait encore un peu, puis le bruit sourd et lourd des flammes gigantesques
qui dévoraient la maison le fit sursauter. La maison brûlait d'un feu qui éclairait au delà de nuit. Affolé, Kronos se rua à l'intérieur de la maison, cherchant et
appelant désespérément Grand-mère. Après avoir fouillé toute la maison, il s'échappa de justesse du brasier infernal, et s'eloigna en courant.

Il s'est assis et a contemplé les flammes dévorer les lieux de son enfance, sans rien dire, sans aucune larme.
Une fois l'incendie terminé, les dernières flammes éteintes par la douce pluie qui commençait à tomber,
Kronos pris le peu d'affaire qu'il avait réussi à récupérer, et se mit en marche...

"je me dois de retrouver grand-mère".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Sarys
Trône
Trône


Nombre de messages : 4501
Guilde : Archangel
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: L'Histoire de Kronos Misgrilmine   Lun 5 Nov - 15:05

"A toi, douce fleur garnie de jolies pétales,
Dis moi pourquoi l'aube est-si pâle ?
Pourrais-tu m'apprendres où donc ma grand-mère est partie ?
Pourrais-tu guider le jeune Kronos, ton ami ?"


La fleur regardait longuement son nouvel ami, un enfant tout plein de bandelettes, et elle soupirait. Le long de sa tige, une feuille s'enroulait
et se déroulait. De ce membre inattendu, la fleur pointaint la route à suivre. L'enfant remercia longuement la fleur, fier d'avoir réussi
à se faire comprendre de cette fleur, comme sa grand-mère lui avait longuement appris.

Kronos traversa le sentier qui s'offrait à lui, et sentait les arbres et fougères se resserrer sur lui un peu plus à chacun de ses pas.
Bientôt il ne pourrait plus respirer. Etait-ce ça la route qu'avait suivit sa grand-mère ?
Kronos entendit les voix de la forêt.

"Elle avait dit un ange. Elle avait dit un coeur pur. Nous aurait t'elle menti ?
- Elle n'a pas pu nous mentir, nous l'aurions vu. Son coeur était pur. Elle a tenu promesse.
- Mais lui, il ne peut être celui de sa parole. Comment peut-il être l'élu ?
- En le regardant de plus près, je suis sûr que nous pourrions voir ce que elle, elle a vu.
- Nous verrons bien. Personne d'autre ne pourrait porter cet oeuf."


Kronos, inquiet, au bord des larmes, se mit à appeler ces voix.

"Ô vous esprits de la forêt,
Vous dont ma grand-mère m'a longuement parlé
Aidez-moi je vous en supplie, à me libérer de vos branches
Aidez-moi je vous en supplie, à retrouver ma grand-mère.
Et si vous n'y tachez pas, alors je vous en prie,
Laissez-moi partir loin de vous, je ne vous dérangerai plus jamais,
Mais s'il vous plait, aidez-moi à la retrouver"


"As-tu entendu son appel ridicule ? Il est impossible que ça soit lui.
- Ce n'est qu'un enfant, et elle nous avait prévenu. Il a réussi à venir jusqu'ici après tout.
- Ô toi, Kronos Misgrilmine, qui est comme son enfant, es-tu aussi fort qu'elle le prétend ?
- Je ne sais pas de quoi vous parlez, esprit de la forêt ! Je vous en supplie je suffoque aidez-moi !!
- Ta vie ne se trouve pas dans les espoirs...



Kronos, sous l'emprise des branches qui commençait à l'étrangler, se rappelait de ces paroles que lui avait enseigné sa grand-mère.
"Mon petit Kronos, ta vie ne se trouve pas dans les espoirs. Ta vie se trouve dans le Wakfu.
- Mais Grand-mère, c'est trop dûr pour moi ! Je n'y arrive pas !
- Tu dois comprendre, il le faut. Ne place jamais ta confiance dans tes espoirs. Oublie les espoirs et agis en communion avec ton entourage.
C'est ce lien que tu tisses avec le monde que nous appelons comme ça. N'oublie pas, le Wakfu en est la clef. Et tu dois apprendre à ouvrir de nombreuses
porte avec."

Kronos plaça ses mains sur les branches qui lui ôtaient lentement la vie, et ferma les yeux. Sa respiration étouffée ne se fit plus entendre.
Les branches se figèrent au bout de quelques secondes. La Nature avait retenu son souffle.

"C'est en effet lui. Bienvenue à toi Kronos, puisse ton lien avec nous grandir et guider tes pas"

Les branches lachèrent leur proie, et une autre route se dévoila à Kronos vers une sorte de temple, ensevelis sous les lianes et autre branchages.

"Va, petit enfant des dieux. Trouve la voie, et entonne le chant qui nous sauvera tous un jour"

Kronos s'avança alors vers le temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarys.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de Kronos Misgrilmine   Aujourd'hui à 5:12

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de Kronos Misgrilmine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archangel :: Le Sanctuaire (Partie RP) :: Carnets de Vol-
Sauter vers: