AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prise de poste à la chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raimse
Trône
Trône


Nombre de messages : 1540
Age : 31
Guilde : Red Cloud
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Prise de poste à la chapelle   Mer 28 Mai - 12:31

Il était tard. Ou tôt, selon que l'on sort de la taverne ou que l'on se lève pour aller aux mines. Toujours est il que Ce-Nedra débutait sa journée. Elle avait passé la nuit perchée dans un arbre de Litneg en compagnie de Ginkaos, et elle laissait son compagnon ronflant derrière elle en se dirigeant vers le sanctuaire, décidée à commencer son annexation de la chapelle. C'est là qu'elle vit le massacre. Devant le sanctuaire, le reste d'un pied de mérisier émergeait des dalles. Elle se précipita vers lui et posa sa main contre ce qui restait du tronc. Il était trop tard, l'arbre avait subit trop de dégats et était perdu depuis un moment déjà.
Elle observa finement la souche et y découvrit les traces d'une hache. C'était signé. Elle accéléra la mort de l'arbre, puis força le tronc à retourner sous terre, pour que le cycle naturel des choses reprenne son cours.

La vue de cet arbre ayant lutté pour pouvoir sortir l'inspira, et elle sût ce qu'elle allait faire à la chapelle. Elle se dirigea vers la cellule de you-r-killed et tambourrina à sa porte. Quelques minutes plus tard, le feca l'ouvrait, des grosses cernes aux yeux, et parlait d'une voix endormie


- Ned? qu'est ce qui se passe?
- On a du boulot à la chapelle, habille toi et retrouve moi là bas
- hein? mais je...
- tutut, pas de discussions. Elle lui tendit une raide boule. Tiens, prends ça, le temps de passer à ma cellule récuperer les clés, et on se retrouve là bas.

Sur ces mots, elle partit en direction de sa cellule, laissant le feca un peu éberlué derrière elle.
Elle était assise devant la chapelle quand son ami arriva, l'air un peu plus réveillé.


- Bon, tu vas me dire ce qu'il se passe?
- Eh bien, la chapelle, tu te souviens, c'est notre lieu de travail maintenant.
- Oui mais je vois pas le rapport avec le fait que tu viennes me réveiller avant le cri du tofu.
- Bah, je suis dans mes heures d'éveil, donc il faut bien s'y mettre.
- oui mais ce sont pas mes heures d'éveil à moi . . .
- tsss, toujours à te plaindre, allez, zou.

Elle se leva et ouvrit la chapelle. Dans un coin, une étagère en frêne supportait les archives et les dossiers des divers candidats passés et présents. Elle était toute branlante sous le poids des dossiers et des années. A côté de l'entrée, un panneau en chêne attaqué par les mites recevait les messages des divers visiteurs. Au fond de la chapelle, trônait le bureau de l'ancienne maîtresse des entrées, tout en ébène. Tout l'endroit avait reçu une couche de poussière non négligeable. Ce-Nedra prit un sac de staca noviste et y fourra les archives prises dans l'étagère, devant un you-r-killed qui ne comprenait pas grand chose à où voulait en venir la sadidette, qui alla poser le sac à l'extérieur de la chapelle, sur les marches, sous la garde d'une poupée, puis s'adressa à lui:

- Bon, démolis moi ces meubles
- hein? fit le féca tout surpris
- Oui, c'est du bois mort, et je n'en veux pas ici, donc brule moi tout ça!
- tu es sûre que...
Ce-Nedra se tourna vers son ami avec un air de complicité
- Bah, on nous a dit de nous occuper de la chapelle non?
- oui mais...
- et on ne nous a jamais dit de ne pas toucher aux meubles...
- Certes, mais...
- Bon, eh bien il n'y a pas de problème. De toute façon si ya des soucis c'est moi qui vais prendre...

Peu convaincu, Le feca se dirigea néanmoins vers ses cibles, traça quelques runes au sol près de chacune, puis activa ses glyphes. En quelques secondes, l'affaire était réglée, et les meubles n'étaient plus. Il retira ses glyphes puis se tourna vers Ce-Nedra, un sourire fier sur son visage

- Ca c'est du travail de pro hein Ned?
- Merci, je savais que je pouvais compter sur ton efficacité
- Wé je sais, je suis pas mauvais
Ils rirent ensemble un moment, Puis Ce-Nedra sortit quelques poupées de son sac qu'elle anima et chargea de nettoyer les restes des meubles et la poussière. En attendant qu'elles accomplissent leur travail, ils s'assirent sur les marches devant la chapelle, et partagèrent une autre raide boule et un pain aux cérales tout en discutant et en regardant le soleil se lever petit à petit sur les toits de bonta

- C'est quand même bien pratique tes poupées là
- Oh oui!
- Bon, et sinon, qu'as tu en tête maintenant que j'ai fait sauter les meubles? Faudra bien les mettre quelque part les archives, et puis faut admettre qu'un panneau d'affichage, c'était bien pratique.

Ce-Nedra tourna légèrement la tête et parcourut du regard la salle désormais quasiment vide, puis le sol qui la pavait. Elle regarda attentivement les pavés à ses pieds et ceux du feca.

- D'après toi, ils pèsent combien ces pavés?
- bah, je sais pas, je dirai entre 100 et 150 pods chacun, à tout casser.
- Bon, ça doit être jouable alors. L'emplacement des meubles m'allait assez bien, tu en penses quoi toi?
- Oui, ils étaient au bon endroit, mais je vois pas vraiment où tu veux en venir. Si c'est pour faire des nouveaux meubles, c'était bien la peine que je détruise les anciens.
- Non, je ne te ferais pas travailler pour rien, tu me connais: le boulot, moins on en fait... Non c'était juste pour avoir ton avis sur les emplacements.
A ce moment les poupées sortirent de la chapelle toutes poussiéreuses. Ce-Nedra s'adressa à elles :
- Bon, allez vous secouer, rangez vous dans mon sac, puis retournez voir Sadida.

Elle se leva tandis que les poupées allaient joyeusement se jeter contre les murs et le sol de la rue pour évacuer la poussière qu'elles avaient accumulée.
Ce-Nedra se dirigea d'abord vers l'emplacement de l'ancienne étagère.


- Ici c'est bien ça?
- Oui oui. Je verrai bien une belle étagère en ébène, je connais un bon charpentier qui pourrait faire...
- De l'ébène tu dis? Ca me va bien aussi, mais laisse dormir ton charpentier, je m'en occupe!
- Ah, tu fais pas que des batons?

C'est le silence qui lui répondit. Ce-Nedra s'était accroupie et avait posé ses mains au sol. Elle ferma les yeux et se concentra. Oui, il y avait de l'eau pas trop loin, ils seraient bien ici. Elle se concentra un peu plus. Son ami ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, il s'approcha. La peau de la sadidette avait pris une teinte plus foncée sous le coup de l'effort.
- Ned? ça va? la sadidette ne semblait pas l'entendre.

Il regarda attentivement les pavés devant la sadidette, où elle semblait voir quelque chose que lui ne voyait pas. Il sentit d'abord une légère secousse sous le sol. Puis, de part et d'autre des mains de Ce-Nedra, les pavés commencèrent à se soulever légèrement. Tout se passa alors rapidement : Les pavés bougèrent encore un peu, se calmèrent, puis volèrent en éclat, transpercés par une pousse de bois d'ébène de chaque côté. Les deux pousses passèrent vite à l'état de jeune arbre, puis terminèrent leur croissance verticale en quelques secondes, et Ce-Nedra reprit son pigment habituel. Elle entreprit alors, par quelques mouvements subtils des mains sur chaque tronc, de faire pousser à intervalles régulier des branches reliant les deux troncs.
Elle prit un peu de recul pour regarder son oeuvre, puis se tourna vers son ami feca, qui la regardait avec un grand sourire


- Moui, t'es pas trop mauvaise non plus finalement.
- Je vais faire pousser un roncier dans ta cellule tu vas voir si je suis pas mauvaise!
Et ils rirent de bon coeur

Ce-Nedra fit ensuite pousser un orme qui emplissait tout le mur du fond de la chapelle et lui servirai de bureau, puis un roncier fleuri à côté de la porte d'entrée pour recevoir les candidatures. Epuisée par ce travail, elle sortit de la sombre chapelle pour prendre l'air, d'où you-r-killed l'avait regardé terminer son travail. Le contraste entre la lumière du soleil levant et la pénombre de la chapelle l'éblouit. Elle envoya la poupée replacer les archives dans leur nouvel emplacement tout en prenant plaisir à sentir le soleil éveiller les sens naturels dont elle avait hérité de Nedra.


- Kiki, les arbres vont avoir besoin de soleil... je vais avoir besoin de ton aide
- Bien sûr que tu vas avoir besoin de moi, un haricot géant ça peut pas faire grand chose tout seul
Elle sourit et abandona les doux rayons de chaleur pour se retourner vers la chapelle
- Je ferai bien un trou dans le toit, mais j'ai une question avant : tes runes s'effacent elles avec le temps ou c'est seulement toi qui décide de les enlever?
- mmm... Il est théoriquement possible d'en faire des permanentes, si on les grave avec suffisament d'attention. Personellement je n'ai jamais essayé, en général dans le feu de l'action je ne me pose pas trop ce genre de questions.
- Bon, ça te dit d'essayer?
- Je crois que je vois ou tu veux en venir.

Le feca fit quelques pas dans la chapelle, repéra un endroit du toit qui semblait approprié, et y dirigea une attaque naturelle. La puissance de l'attaque pulvérisa les tuiles qui s'envolèrent en petits morceaux dans les airs, retombant dans la rue en fine poussière, accompagnées par les plaintes de quelques lèves-tôts qui passaient par là.
Il se mit alors à rire nerveusement


- Qu'y a t'il de si drôle?
- Et bien... comment est-ce que tu suggères que j'aille dessiner des runes là haut?
- Tu n'as pas le vertige tout de même?
- Non, j'ai été dans l'arbre hakam moi madame!
- Certes. Bon ben monte sur l'orme alors, je vais faire pousesr une branche en direction de l'ouverture.
you-r-killed entreprit d'escalader l'arbre et de monter sur la branche épaisse que Ce-Nedra lui indiquait. Quand il fut confortablement installé dessus, elle encouragea la branche à pousser en direction du trou. Une fois à portée, le feca grava avec ses dagues les runes d'un bouclier aqueux autour du trou. Une fois son travail accompli, il mit en place le bouclier
- Bon, ça devrait tenir tant que les runes sont là.
- Attends, ne bouge pas
Ce-Nedra ferma les yeux, se concentra, et fit grimper du lierre le long du mur puis du plafond, afin qu'il aille recouvrir les runes
- Là, ça devrait aller.
- bon, et maintenant?
- quoi, "et maintenant"? c'est pas mal déja non?
- oui... et... tu me fais descendre?
- ah? je dois tu crois?
- oui, ça serait une bonne idée si tu ne veux pas que je fasse d'autres trous dans le toît... et sans protection aqueuse ce coup ci...

Tout en riant, Ce-Nedra, fit reculer la branche où le feca était assis. Une fois suffisament proche du sol, il sauta à terre, et contempla son oeuvre

- Oui, tu t'es bien débrouillé je trouve aussi.
- Comme si tu pouvais t'attendre à autre chose... enfin, tu as pas été mal non plus... par contre maitenant tu me dois une grasse matinée!
- Ne t'inquiète pas va, ce n'est pas moi qui vais t'interdire de dormir! D'ailleurs, je vais moi même y retourner de ce pas! Merci encore pour ton aide Kiki, on se reverra plus tard
- bonne nuit à toi.

Tout en baillant, elle s'éloigna de la chapelle qu'elle laissa grande ouverte pour que chacun puisse s'y receuillir. Elle fit un dernier signe de la main à you-r-killed qui s'en retournait lui même vers sa propre cellule et son lit. Ce-Nedra, elle, se dirigeait d'un pas léger vers les bois de Litneg, heureuse à l'idée du travail qu'elle venait d'accomplir et à celle de retrouver la chaleur des bras de son compagnon poilu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyaa
Trône
Trône


Nombre de messages : 260
Age : 26
Guilde : FDLL
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Prise de poste à la chapelle   Sam 7 Juin - 15:41

Le soleil déclinait, ses rayons découpant d'étranges arabesques d'ombres à travers les nuages de l'après-midi, lorsque la quiétude en fut troublée. Jiyaa approchait à tout petit pas de de la batîsse de la chapelle, attentive à ne croiser personne. Elle s'accroupit un moment pour observer les alentours et s'assurer qu'elle était seule, puis se releva avec un sourire.

La sacrieuse verte avait pas mal bourlingué ces derniers temps, et malgré ses fréquents passages dans la cité blanche, au but avoué d'occuper la couche de sa femme, elle n'avait pas trouvé le courage de visiter l'Archangel. Pourtant la sérénité des lieux lui manquait, imprégnés qu'ils étaient des archanges.

Elle s'était donc décidée à passer dire bonjour au moins aux vieux murs, et avait choisi cette fin de soirée qui lui garantissait que les uns et les autres seraient bien trop occupés à chasser ou dieu sait quoi pour passer dépoussiérer la chapelle.

Elle monta légèrement les quelques marches qui conduisaient à la porte, et marqua un temps à l'entrée. Quelque chose avait changé. Elle huma l'air. Moins de poussière, plus de ... vie ? Curieuse comme un moskito, elle poussa la lourde porte.

Jiyaa resta bouche bée. La chapelle n'était plus. Ou plutôt, elle était de nouveau. Tout d'abord la clarté la stupéfia, et son ébahissement s'agrandit encore en découvrant la raison de cette soudaine luminosité : un trou dans le plafond ! Du joli travail, la chapelle n'en perdait pas un gramme de son caractère solennel. Mais le plus beau...

Des arbres, partout ! Un orme majestueux trônait dans le fond de l'édifice, presque écrasant de sublime. Son regard capta les doux reflets d'un ébène, qui l'amena naturellement au massif sur lequel était déposées les candidatures. Pendant un moment, elle n'osa bouger, se baignant les sens de cette nature, dont la sauvagerie ressortait d'autant plus dans ce lieu clos de pierre.

Enfin, elle s'avança jusqu'à l'ébène, et osa poser sa main sur le tronc. De nouveau, un sourire naquit sur son visage. Elle sentit la vie couler sous l'écorce, et la sève qui portait la marque de sa génitrice. Un murmure lui échappa "Ce-Nedra ... C'est magnifique."

Elle resta là un moment, bercée par le murmure des feuilles. Enfin, elle ressortit, emplie de l'apaisement qu'elle était venue chercher.

Elle rit doucement en s'éloignant: la prochaine fois qu'elle repasserait, Ce aurait surement fait pousser un autre massif pour soutenir les nouvelles candidatures, et EKarv surement eu plusieurs crises d'apoplexie devant l'ampleur de l'invasion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prise de poste à la chapelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» postuler au poste de sergent de police
» [RP]Prise de Joinville
» [RPG] FFJ: Abandon du poste de Master Game
» [Maquette] Photos d'un avant-poste nain...
» Chapelle de Digoine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archangel :: Le Sanctuaire (Partie RP) :: Carnets de Vol-
Sauter vers: